POEME SEANCES DE VARIETES

 

Tous les ans, au mois de février

On n'oublie pas de noter sur le calendrier

Les dates de séances de variétés.

 

Ah ! Ces séances de la Jum !!

Elles sont de bon cru, elles « hument » !!

C'est vrai que la sélection des sketches et intermèdes est étudiée

Par des spécialistes compétents et déterminés.

 

Ensuite, il faut attribuer à chacune et chacun

Le rôle qui lui convient et qui sera le sien

Puis menées  «  tambour battant « 

Guidées par des « mains de maître » ….... vient le temps.... Des répétitions !!!

Et il ne faut pas les louper les répétitions

Sinon le fil se perd et on crée la tension.

Mais les « répets », c'est aussi, et il ne faut pas le nier

Des soirées conviviales, inoubliables, parfois à bonne table !!

Où fusent des fou-rires inexpliqués.

 

Puis la PREMIERE arrive !!!!

Les nerfs sont à vif pour la plupart

Tout le monde court partout et nulle part

Les chevilles s'entrechoquent,les dents jouent des castagnettes, quel art !!

Calmes, par contre, les coiffeuses aux doigts de fée coiffent les cheveux.

Les maquilleuses maquillent tranquillement ….. il vaut mieux !!!

          ( Avant dans les coulisses )

 

   Côté  machinistes :

       Ceux des lumières : c'est bon ils sont allumés

       Ceux du son : c'est bon ils sont branchés

       Ceux des décors : c'est bon ils sont casés

 

  Côté  acteurs :

Alors là, c'est flippant !!

Dans la petite salle que l'on va appeler « salle des pas perdus »

L'atmosphère est plutôt tendue

Cà devient préoccupant , inquiétant

      Cà se croise

      Cà se décroise

      Cà s'entrecroise

      Cà se recroise !!!!!!!!!!!

Certains avec leur texte :

   Ce n'est pas possible, je ne sais plus, je mélange tout

D'autres avec la musique :

   1 -2 -3 ah ! Ce n'est pas vrai, je ne connais plus les pas

D'autres encore avec leur chanson :

   J'ai oublié les paroles, je ne suis plus dans le ton

Les instrumentistes :

   Ah ! Non, je n'ai plus les accords, les notes m'échapent

 

 

           PUIS   LES   3   COUPS   RETENTISSENT

 

                       C'EST       PARTI …..................

              ( Pendant  dans  les  coulisses )

 

Les souffleurs :

  Que se passe-t-il ? Suis perdu

  Zut ! Où sont-ils rendus

   Ah ! Ils ont inversé ….Dommage

   Ils ont sauté une page

 

Les machinistes :

 

   Chut ! Taisez-vous

   Dans la salle on entend

   Et pour les acteurs c'est gênant.

   Mais poussez-vous

   Ne restez pas dans l'escalier

   On ne peut plus passer

   On n'est pas à l'aise

   Il faut monter la table et les chaises

   Allez un effort

   Oui c'est bon pour le décor

   Maintenant il faut descendre le rideau

   On y va «  molo »

 

   Ce sont les lumières blanches

   Ah non c'est la bleue , la rouge

   Ensuite les blanches

   T'es sûr ? Moi je commence à voir «  rouge « 

 

 

 

 

   Le son n'est peut-être pas assez puissant

   Mais non on entend rien

   Ah là ! C'est trop fort ! Oui çà c'est bien

   Oh là « y a comme un coup de sang « 

 

 

Les acteurs

   T'as pas eu la réplique, t'étais « paumé »

   Oui, j'ai eu un trou et je n'entendais pas le souffleur

   Enfin, on s'est bien rattrapé

   Oui mais on a loupé un passage en plus, un des meilleurs.

   Je pensais que le public allait rire à cet endroit là !

   Il n'a peut-être pas compris

   Par contre à ce passage là

   Qu'est- ce qu'il a applaudi !!

 

   Ah ! Dis donc la salle a apprécié

   T'as pas entendu ? Je me suis trompé

   J'ai inversé les paroles du premier avec celles du troisième couplet

 

   Dans la chorégraphie , j'étais perdue

   Dans ma tête, j'étais pourtant assidue

   Mais les mouvements ne suivaient pas

   Je suis déçue , je n'y étais pas

 

 (  En  salle  )

 

Les spectateurs :

 

Les danses, quel bel ensemble

Cà nous fait rêver, qu'est-ce que c'est beau

Et les petits, ils sont rigolos

Ils sont sûr d'eux, pas un ne tremble

 

Le chant donné à deux voix

Accompagné de la guitare et l'accordéon

Cà vous donne des frissons

Cà vous laisse «  sans voix « 

 

Oh ! Dis-donc les sketches, les intermèdes, c'est bien joué

Cà été bien choisi, il faut avouer, ils sont doués

 

J'en pleure de rire, c'est vraiment drôle

Les acteurs sont vraiment dans leur rôle

Au fait ! C'est qui donc celui-là ?

Les autres on les connait mais lui, je ne sais pas

Ben regarde donc sur le programme, tous les noms sont marqués

Ben oui mais on sait pas forcément qui c'est !!

C'est peut-être un nouvel « arrivé »

En tout cas il zozotte pas, son rôle il le sait

 

Ah ben, c'est mon numéro !!!

Oui là …...... oh ben c'est le gros lot !!!!!

 

 

          

Puis le rideau tombe et là …..

La nostalgie malheureusement s'impose

Mais le public se déchaîne

Un tonnerre d'applaudissements il y a …..

C'est …... C'est ….. L' APOTHEOSE

Vivement l'année prochaine

 

 

Pour nous, acteurs machinistes, ce n'est que du bonheur

Heureux  de vous en avoir donné à vous spectateurs.

Merci à Jeannette pour ce magnifique poème